CO-LEARNING

Mettre en œuvre en entreprise une culture d’apprenance.

 

Lors de notre Première Smiling day nous avons invité les participants à une expérience de Co-Learning. C’est une démarche spécifique à notre réseau que nous proposons de déployer dans vos entreprises.

L’intention de cet atelier lors de notre Smiling day était d’expérimenter le co-Learning sur un problématique donnée. Le thème choisi était l’équipe agile et engagée : comment la développer dans nos entreprises respectives ? Les participants peuvent se nourrir mutuellement de leurs expériences et découvrir les talents de chacun, y compris le leur. Au cœur du dispositif, l’écoute active des uns et des autres, pour trouver matière à inspiration, affiner sa pratique et agrandir sa représentation des équipes engagées.

Le moment

Les échanges se sont déroulés en trois principales étapes. D’abord un temps en binômes, pendant lequel chacun a pu travailler avec un collègue qui par sa posture d’écoute active et un questionnement choisi, lui permettait de ressaisir la sève de son expérience et retrouver toutes les bonnes pratiques qu’il avait mis en œuvre. Cela a installé une bonne énergie et nous a mis tout de suite au coeur du sujet. Un deuxième temps a été l’occasion d’élaborer une cartographie des bonnes pratiques qui avaient émergé. Le fait de rester attaché aux experiences de chacun(e) nous a permis d’eviter les lieux communs et de donner de la chair aux idées génériques. Lors de la troisième étape, nous avons choisi un des thèmes que nous souhaitions approfondir, en l’occurrence « Comment développer l’agilité et l’engagement dans des contextes où la valeur de sécurité sur son poste de travail est une valeur dominante ». Avec un peu plus de temps, nous aurions volontiers prolongé par une représentation commune de cette dernière étape, qui avait été l’occasion de témoignages forts.

Le résultat

Une vision élargie et pratique des leviers possibles pour développer l’agilité et l’engagement dans ses équipes et avec ses partenaires.

L’utilisation en entreprise

Ce type de partage d’experience peut être mis en place dans les entreprises où l’on souhaite capitaliser son savoir faire et co-apprendre sur des problématiques transversales. Des groupes de pratiques (équipes existantes ou transverses) peuvent se mettre en place, et au travers de ce processus  s’enrichir et converger sur un sujet. Cela permet non seulement d’éviter les lieux commun en restant proche du réel et de la pratique, mais également à long terme de développer les savoirs faire et une culture d’entreprise partagée.